Test déterminant le genre du bébé – Attendez-vous un garçon ou une fille ?

Avant que la science ne devienne une norme dans le domaine des tests déterminant le genre des bébés, les couples qui attendaient un enfant pouvaient uniquement se fier aux techniques et méthodes non-scientifiques, qui sont aujourd’hui réfutées et sont ce que l’on appelle des mythes ou des contes de grands-mères. La science moderne a désormais pris le dessus et plusieurs méthodes scientifiques fiables sont disponibles pour aider à déterminer le sexe de l’enfant à naître. Il est en effet possible d’effectuer une échographie ou un test ADN pour détecter le genre avec des niveaux de précision très élevés.

Comment le genre est-il déterminé ?

Les hommes disposent de 23 paires des chromosomes XY et les femmes disposent de 23 paires de chromosomes XX. Le chromosome Y encode des caractéristiques masculines et est uniquement détenu par les hommes. Il est donc clair, que les hommes qui détermineront le sexe du bébé étant donné qu’ils peuvent transmettre le chromosome Y ou le chromosome X. Les femmes peuvent uniquement transmettre un chromosome X.

Pour effectuer un test ADN ou une échographie afin de déterminer le genre du bébé, la femme enceinte a besoin d’attendre au moins le deuxième trimestre. De nombreuses femmes enceintes peuvent finir par se sentir impatientes de découvrir le sexe de leur bébé et peuvent choisir une méthode de prédiction du genre, telle que le test du chou ou du calendrier chinois (deux méthodes de prédiction du genre très populaires). Cependant, ces tests offrent uniquement une précision de 50%. Ce pourcentage n’est en aucun cas basé sur des références scientifiques, mais sur le simple fait que toutes les femmes ont 50% de chance de concevoir une fille et 50% de chance de concevoir un garçon.

Les dernières avancées dans le domaine de la prédiction du genre du bébé – test ADN.

La dernière méthode, et la plus précise, pour déterminer le genre de votre bébé s’effectue grâce à un test ADN. En soumettant un échantillon d’ADN, les scientifiques d’un laboratoire sont en mesure de déterminer le sexe de votre bébé en testant l’ADN fœtal présent dans les échantillons du sang maternel. Les échantillons peuvent être prélevés à l’aide d’une prise de sang médical, mais la plupart des tests exigeront uniquement une piqûre au doigt. La méthode plus récente, utilisant une piqûre au doigt, est bien plus pratique étant donné qu’elle n’exige en aucun cas l’assistance d’un professionnel pour le recueil des échantillons, contrairement à une prise de sang qui peut uniquement être effectuée par un professionnel qualifié. Les entreprises en ligne, ou dites eCommerce, de tests ADN leaders sur le marché offrent des tests permettant de déterminer le genre du bébé en utilisant des échantillons de sang, parmi celles-ci on retrouve www.gtldna.co.uk, www.homeDNAdirect.com et d’autres.

Les analyses des échantillons sont effectuées par le biais d’un processus connu sous le nom de réaction en chaîne par polymérase ou RCP, qui permet aux scientifiques de confirmer la présence du chromosome Y dans l’échantillon. La RCP est la méthode d’analyse de l’ADN la plus récente et offre de nombreux avantages par rapport aux méthodes traditionnelles d’analyse de l’ADN. Principalement, le fait est que la réaction en chaîne par polymérase permet aux scientifiques de travailler avec de très petits échantillons d’ADN, car elle amplifie les régions ciblées de l’ADN. Un autre avantage est également la possibilité d’extraire l’ADN sur de très vieux échantillons qui ont des centaines ou des milliers d’années (même si ce type de RCP avancée n’est généralement pas offert par les entreprises eCommerce.).

Lorsqu’il s’agit d’analyser le sang pour établir le genre du bébé, la présence du chromosome Y confirmerait que la mère attend un garçon ; si aucun chromosome Y n’est détecté, alors le bébé est une fille. Le test pour déterminer le genre du bébé en utilisant des échantillons de sang est précis à 95% et peut être effectué dès la 9ème semaine de grossesse. Il est encore plus précis qu’une échographie et peut être effectué plus tôt pendant la grossesse.

Comment le test du chou est-il effectué ?

Il peut être bon de parler de l’une des méthodes de prédiction du genre très commune, que nous pouvons placer au même rang que les contes de grands-mères : le test du chou. Il continue en effet d’être très populaire chez les femmes enceintes car il est très divertissant, mais elles ne savent pas forcément qu’il a été entièrement réfuté par les scientifiques.

La procédure est simple : portez 450ml d’eau à ébullition et plongé un demi chou rouge émincé pendant 11 minutes, mixez-le avec l’urine de la mère enceinte. Le changement de couleur du résultat indique, soi-disant, si c’est un garçon ou une fille. Une solution rouge signifie que c’est un garçon, alors que si c’est rose c’est une fille. Le problème avec le changement de la couleur c’est que ce n’est souvent pas clair et différentes personnes interprètent généralement le changement de couleur de façon différente.

Quelles sont les preuves scientifiques qui se cachent derrière cette méthode de test ?

Aucun expert n’a donné une opinion conclusive au sujet du test du chou et aucune preuve n’a été trouvée pour soutenir les déclarations des défenseurs de ce test. De nombreux médecins ont cependant remarqué que les femmes avaient un PH différents et que l’acidité de l’urine déterminé ce changement de couleur. Ce n’est pas une preuve concrète prouvant que le PH chez une femme enceinte change en fonction du sexe de son bébé.  Pour en savoir plus sur les test ADN pour le sexe cliquez ici.

Est-ce que les tests qui déterminent le genre du bébé sont uniquement effectués à des fins de curiosité ?

On pourrait penser que la raison principale d’un test déterminant le genre du bébé est la curiosité et la planification précoce – même si c’est vrai, ce n’est pas toujours le cas. Dans de rares cas, un test définissant le genre du bébé peut être effectué à des fins médicales.

Certaines maladies sont liées au genre, ce qui signifie qu’elles sont connues pour affecter des individus d’un certain sexe, mais pas d’un autre. Dans certaines familles, il peut y avoir une prédisposition génétique à une maladie liée au genre qui peut affecter l’enfant. Parmi les maladies liées au genre on retrouve la dystrophie musculaire, le syndrome du X fragile et l’hémophilie. Toutes ces maladies sont héritées par les hommes et le gène défectueux est transmis par la mère. Les hommes peuvent hériter du gène défectueux mais ne pas être affecté – dans ce cas, ils transmettent le gène à leurs filles qui seront porteuses.

Le test déterminant le genre du bébé peut être utilisé dans certains cas afin de déterminer si le bébé est de sexe masculin ou féminin. Si la mère sait qu’elle porte le gène de l’une de ces maladies héritées par les hommes, elle peut demander de l’aide auprès d’un conseiller suivant les résultats du test déterminant le genre du bébé afin de connaître les risques pour le bébé de sexe masculin à naître souffrant d’une telle maladie. Dans certains cas, elles peuvent choisir de mettre un terme à la grossesse pour des maladies telles que la dystrophie musculaire, qui signifie que l’enfant décèdera pendant son adolescence ou au début de la vingtaine – une perspective que certains parents peuvent trouver trop difficile.

Qu’en est-il de la sélection du genre ?

La sélection du genre est pratiquée dans certains pays et fait partie d’une culture ou d’une pratique sociale qui est tacitement ou ouvertement acceptée. Même lorsque ce n’est pas légal, les personnes continuent de pratiquer la sélection du genre en mettant un terme à des grossesse pour lesquelles ils savent que l’enfant à naître n’a pas le sexe désiré. D’autres pays sont légalement autorisés à pratiquer le diagnostic préimplantatoire qui, en plus de permettre aux couples de déterminer si les embryons risquent d’être atteints par certaines maladies, peuvent également être utilisé pour la sélection du genre.

Pour conclure, le test des envies, de Drano et du calendrier chinois sont uniquement trois méthodes de test pour déterminer le genre du bébé qui entrent dans la catégorie des “mythes et contes de grands-mères”. Pour les mères qui souhaitent obtenir des réponses tangibles et fiables, un test ADN pour déterminer le genre du bébé est la solution idéale.


Plus d'informations sur l'utilisation des cookies. Ce site utilise des cookies.